Armagnac

Le SE 2010 “Armagnac” était un quadrimoteur conçu à l’origine en 1942 pour la traversée de l’Atlantique sud. Il était le plus gros avion civil jamais construit à cette époque, mais il souffrit d’un rayon d’action trop faible et ne put être utilisé sur des lignes plus courtes pour cause de rentabilité insuffisante.

Sur la prévision de 15 appareils pour Air France seuls 9 furent terminés et livrés à TAI puis SAGETA pour la ligne Paris Saïgon en Indochine.

77 tonnes, quadrimoteur de 3500 chevaux pour 60 à 80 passagers sur 6500 km. Cabine insonorisée et pressurisée, réservoirs structuraux.

Le 1° vol eu lieu le 2 avril 1949.

  • 30 juin 1950 : le prototype (F-WAVA), piloté par Pierre Nadot et Léopold Galy pour un vol d’essai, est détruit quand il s’enflamme au décollage et s’écrase après que le bord d’attaque d’une aile se soit détaché. L’accident tue deux personnes à bord, à savoir les membres d’équipage Leroy et Clerc, et un ouvrier au sol .
  • 29 janvier 1957 : F-BAVG de la SAGETA en provenance de Tunis s’écrase à Orly à cause d’intempéries, faisant deux morts.
  • 19 décembre 1957 : F-BAVH de la SAGETA en provenance d’Oran avec 96 personnes à bord est endommagé en vol quand une bombe du Front de libération nationale algérien explose dans les toilettes à hauteur de Clermont-Ferrand, faisant un trou de plusieurs mètres carrés dans le fuselage. Malgré les dégâts, un atterrissage d’urgence est réalisé plusieurs dizaines de minutes plus tard à l’aéroport de Lyon-Bron, en toute sécurité.

Aucun appareil ne subsiste aujourd’hui, le dernier ayant été ferraillé en 1975.

Retour