C.A.D.

Constructions Aéronautiques Dewoitine

1924-1927

Usine Pasteur

Suite aux succès rencontré par le chasseur monoplace D1 tout métallique, Emile Dewoitine cherche à se développer et à se rapprocher de Paris, ou était concentré le gros de l’industrie aéronautique. Avec l’aide du directeur du groupe Mitsubishi, et l’accord de Tokyo, il crée la société CAD dont le siège social est à Chatillon sous Bagneux le 1° décembre 1924. Cette usine devait à terme remplacer l’usine de Toulouse, mais un évènement capital se produisit. La firme transalpine Aeronautica Ansaldo SA de Turin reçut du gouvernement italien la mission de produire en grande série des chasseurs Dewoitine. Il n’était dès lors plus question d’abandonner l’usine Pasteur de Toulouse.

D14S

Version sanitaire du D14 (Projet)

D20

Version métallique du D14 (Projet)

D21

Avion de chasse monoplace dérivé du D1

Orienté vers l’exportation

1° vol 1925

99 avions construits

Argentine, Tchécoslovaquie

Turquie seule livrée avant fermeture de la CAD

Derniers appareils fabriqués et livrés plus tard par la SAF

En service jusqu’en 1936

Record d’altitude suisse de 10 000 m

D25

Avion de chasse bi-place

1° vol 1926

4 avions construits

Annulation du marché du D4 et D17 arrêté par les services officiels, accident du D18 entraînant la mort de son pilote Teste, accident du D12 victime d’une rupture d’aile, sans commandes supplémentaires des services officiels, et suite à l’échec technique du D14, la société déposa le bilan en mars 1927.

Emile Dewoitine confia alors la production sous licence d’une soixantaine de chasseur à définir aux Ateliers Fédéraux de Thoune en Suisse, et il monta une équipe pour s’en occuper. 15 avions qui restaient à fabriquer à Toulouse furent transféré en Suisse. Le projet du D27 fut conçu à ce moment là. Son directeur resté sur Toulouse s’occupait alors de la liquidation de la C.A.D. et ils créèrent ensuite la S.A.F.

Retour