C.A.D.

Constructions Aéronautiques Dewoitine

1924-1927

Usine Pasteur

Création de la société CAD dont le siège social est à Chatillon sous Bagneux le 1° décembre 1924. Dewoitine 38%, groupe Forgeot 37%, groupe Mitsubishi à 25%.

Annulation du marché du D4.

D8

Version haute altitude du D1

1923

P3

Planeurs à ailes rigides (110 kg)

Fuselage rectangulaire en frêne, recouvert de contre plaqué

Participe au concours à Biskra organisé par l’Aéro Club de France.

Lancement en automne 1922

Vol de 4h12mn, record du monde à 630 m d’altitude

Premier prix de la distance parcourue de 5,15 km

D7

Avion de tourisme léger baptisé l’aviette issu du P3

1° vol 31 mars 1923

P4

Planeur biplace à incidence variable

1° vol: 16 août 1923

D9

Avion de chasse monoplace

1° vol 1 juin 1924

160 avions construits

Une des plus grandes réussites de l’entre deux guerres

Fabriqué sous licence en Italie

Il équipa les armées françaises, italiennes, suisses, belges, hongroises

réformé en 1940

D12

Avion de chasse monoplace

1° vol 1924

2 avions construits

Le premier prototype s’écrase lors d’une voltige, l’avion pique droit vers le sol en sortie de looping.

D14

Limousine de transport

Sur spécification du CIDNA (Compagnie Internationale de Navigation Aérienne)

6 passagers 20 kg de bagages/passager + 200 kg de fret

autonomie de 4 h de vol à 2000 m à 160 km/h

1° vol 2 février 1925

5 avions construits

Trop lourd qualifié de « loupé » par E.Dewoitine

Une version sanitaire reçu le Grand Prix des Avions Sanitaires lors d’un congrès de médecine en 1925.

D19

Avion de chasse monoplace

1924

5 avions construits fabriqué hors marché

3 avions vendus à la Suisse, Belgique et à la Tchécoslovaquie

en service jusqu’en 1940

D21

Avion de chasse monoplace

Orienté vers l’exportation

1° vol 1925

99 avions construits

Argentine, Tchécoslovaquie

Turquie seule livrée avant fermeture de la CAD

Derniers appareils fabriqués et livrés plus tard par la SAF

En service jusqu’en 1936

Record d’altitude suisse de 10 000 m

D25

Avion de chasse bi-place

1° vol 1926

4 avions construits

D15

Le sesquiplan ou l’anti D1

Construit à ses frais pour répondre aux nombreuses critiques des services officiels qui préféraient encore les biplans en bois et toile.

Il semble que les performances furent inférieures aux avions monoplans en acier et confortèrent Emile Dewoitine sur le modèle du D1 et de ses successeurs.

Annulation du marché du D4 et D17 arrêté par les services officiels, accident du D18 entraînant la mort de son pilote Teste, accident du D12 victime d’une rupture d’aile, sans commandes supplémentaires des services officiels, et suite à l’échec technique du D14, la société déposa le bilan en mars 1927.

Retour