Les hommes

Emile Dewoitine, caporal à Biskra (Algérie) en 1912, pendant sa période militaire qui précède celle de constructeur d’avion.

Emile Dewoitine et Barbot, pilote d’essai en 1923, devant l’Aviette.


Le personnel en 1920 – 1922


Marcel Doret, pilote d’essai de Dewoitine de 1923 à 1939 sur plus de 40 prototypes. Aussi pilote de voltige sur son D27, pilote de grand raid sur le D33 Trait d’Union, l’un des premiers pilotes de ligne sur la ligne d’Orient, établit plus de 18 records internationaux comme les records de distance en circuit fermé et les vols de plus de 10 000 km sans escale vers l’Asie et le Japon. Plus tard en 1944 il sera pilote de guerre. Il prend le commandement du 1° groupe de chasse FFI aux commandes des D520 repris aux allemands. Il se consacre ensuite aux meetings et vols de démonstrations jusqu’en 1955.

Le personnel Dewoitine en 1921

Mesmin Doret Dewoitine Le Brix (époque du D33)

Marcel Doret aux commandes de son D27 de démonstration


Dans le D33, avion grand raid baptisé « Trait d’Union »

Le bureau d’études dans les locaux de Mondran (aujourd’hui lycée technique).

Emile Dewoitine montrant une maquette d’étude de soufflerie du D720 en Argentine en 1948. (Bureau Dewoitine Avaicion)


Caravelle

La caravelle bi reacteur commerciale a effectue un premier vol de 22 minutes le 27 mai 1955. Ici l’equipage : Jean Avril, mecanicien navigant d’essais, Andre Moynet, copilote d’essais, Pierre Nadot, chef pilote d’essais, Roger Beteille, ingenieur d’essais et Georges Hereil, president de Sud Aviation (constructeur de la caravelle) — 2 jet engines caravel made a 22 minutes first fly on may 27, 1955. Here the crew : Jean Avril, Andre Moynet, Pierre Nadot, Roger Beteille and Georges Hereil, president of Sud Aviation


 

L’équipage du 1° vol du Concorde.

De gauche à droite: messieurs Deffer, Turcat, Rétif, Guyonnet, Perrier.

1972

A300

1° vol A300 B: équipage P. CANEIL – G. SCHERER – M. FISCHL – B. ZIEGLER – R ZINZONI

 

Emile Dewoitine invité à bord du Concorde en 1975

A la retraite Emile Dewoitine toujours autour des avions